Pour résoudre un problème, les HP déductifs élaborent un premier cheminement, puis trouvent une autre voie pour y arriver qui peut sembler plus rapide, s’y engagent, puis en trouvent une troisième qui finalement est trop longue, alors en trouvent une quatrième… Ces enfants sont extrêmement lents dans leur fonctionnement, mais lents parce qu'ils ne cessent d'imaginer toutes les voies possibles pour résoudre un problème. C'est extrêmement épuisant. Pour eux, ce qu'ils évoquent est très clair, mais pour les autres, beaucoup moins. Les HP intuitifs vont donner la réponse juste mais ne savent pas expliquer comment ils ont fait. La réponse arrive très rapidement dans leur tête, mais ils ne savent pas reconnaître le processus qui aboutit à la solution. Ils n’acquièrent ni sens de l'effort, ni méthode de travail ce qui, à terme, les conduit à l'échec. Ces enfants passent un cursus de primaire assez simplement, car cette façon de fonctionner ne pose pas trop de problèmes, mais leurs difficultés vont apparaître au niveau du collège. Ces enfants ne savent pas développer leur réponse, qui pourtant est cohérente, mais elle ne suffit pas. Les enfants déductifs sont identifiés beaucoup plus tôt puisqu'en fait, ils sont très rapidement en difficulté.